Rocroi,
      mémoire de pierres













 

Lys.GIF (1381 octets)Rocroi au début duLys.GIF (1381 octets)
20ème siècle

 

Loin de l'assoupissement qu'on voudrait leur prêter, les petites villes d'histoire cherchent à s'adapter à la vie contemporaine tout en préservant leur mémoire et sauvegardant leur patrimoine. C'est que tente Rocroi depuis maintenant une dizaine d'années. Les restaurations progressives et successives, dont ont bénéficié ses édifices publics et privés, en ont fait une ville remarquable. Si le visiteur ne s'intéresse qu'à la célèbre bataille, fait le plus marquant de l'histoire de notre petite ville, il passe alors à côté d'un ensemble architectural d'une rare originalité, où tout est matière à curiosité.
L'enceinte fortifiée est inscrite sur l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 15 mars 1935, seul le Bastion du Roi ayant été depuis classé. Cela signifie que la ville intra-muros ainsi qu'une zone située dans un périmètre de 500 mètres au-delà des fortifications sont aujourd'hui protégés. Cela veut dire que chacun doit être convaincu de respecter certaines règles, ce qui n'est si simple ni si facile quand on sait que pendant des dizaines d'années, les plus mauvaises habitudes ont été prises, entraînant des conséquences parfois irréparables. Les quelques photos ci-dessous en sont le triste exemple, notamment pour les deux portes de la ville qui ont totalement disparu !


En cliquant sur les photos, vous accéderez aux rubriques correspondantes, puis  pourrez obtenir des agrandissements.


Rue_france1.JPG (5285 octets)

Flâner dans les rues de Rocroi

Place_Armes1.JPG (3784 octets) Autour des places de Rocroi
Porte_bourgogne1.JPG (4824 octets) Les portes de la ville